Je change d’allure avec ma boite

Je change d’allure avec ma boite

Missions pour une petite boite

Qui n’a pas dit ou entendu dire « Ma boite » pour parler de l’entreprise ?

Il parait qu’Alain Bashung en a même fait une chanson.

Chez Changeons d’Allure, nous avons eu envie de lui donner une réalité sous la forme d’un petit cube de bois, à garder sous les yeux, près de soi.

boite-je-change-d-allure

Et nous lui avons confié trois missions :

Mission « Désincarnation »

Pour retrouver cette petite distance vitale, propre à l’équilibre et au recul.

Mission « Transmission

Pour se rappeler et donner envie d’inviter des proches dirigeants à se joindre au mouvement.

Mission « Inspiration

Pour prendre du temps de vie pour soi, à partir de quelques objets à découvrir dans la boite.

L’équilibre entre vie pro et perso, le temps pour soi et les siens : autant de facteurs clés de succès à cultiver

Aujourd’hui c’est facile : à tous ceux qui disent « Ma boite », j’envoie une invitation Je change d’allure. Qui dit mieux ?

Notre boite en bois brut peut être gravée, peinte, décorée pour qu’elle vous ressemble aussi. Nous y avons gravé notre logo au laser avec la complicité de Renaud du LABSud, un FABLAB situé au Millénaire à Montpellier dont les potentiels sont vraiment à découvrir.

Je construis mon projet post cession / transmission

Je construis mon projet post cession / transmission

Vous avez dessiné les premiers contours de votre projet post-cession dans Episode 1.

Vous avez enclenché la préparation de votre entreprise et de son écosystème (salariés, associés, votre rôle, …) à la cession/ transmission dans Episode 2.

Le processus est engagé !

Il est temps de construire réellement votre projet post-cession. Vous avez une idée de ce que vous voulez faire et quand, mais il faut maintenant se projeter et le construire réellement.

Notre rôle est aussi celui-là : vous aider à vous poser les bonnes questions, à échafauder une véritable stratégie pour concrétiser ce projet.

Savoir où on va et comment on y va.

Les skippers de la Route du Rhum

Ils connaissaient leurs points de départ et d’arrivée prévus. Ils savaient comment (sur un bateau, à la voile, en solitaire) et leur date de départ.

Ils ne savaient pas concrètement à quoi ils allaient faire face (tempête, pétole, casse du mât, voile déchirée, etc…) ni exactement le temps qu’ils allaient mettre (différent pour chacun en fonction tant du matériel et de la route choisie que de l’humain à bord), mais ils avaient prévu tous les scenarii.

Manifeste Changeons d'Allure

Tout ne se passe pas toujours comme prévu…

Nos skippers font face aux éléments et la nature est plus forte que l’homme. Mais être préparé à faire face, anticiper, leur permet d’aller jusqu’au bout malgré tout (même si ce bout n’est pas l’arrivée en Guadeloupe). Et arriver second alors qu’on a fait toute la course en tête, c’est savoir se dire que, grâce à l’anticipation et à la préparation, tant physique et matérielle que mentale, ce qui compte, c’est de réussir à finir, d’aller jusqu’au bout malgré les avaries.

Et vous l’avez fait toute votre vie d’entrepreneur

La nouveauté, c’est que cette fois : c’est pour vous ! Et non pour votre entreprise.
Et que, comme vous l’anticipez vraiment, vous serez prêt(e) quand la transmission sera effective.

« Mais mon projet c’est d’aller pêcher la truite avec les copains, pas besoin d’anticiper ! »

Oui, c’est vrai, dans ce cas, pas besoin de beaucoup de recherches (sauf pour trouver les meilleurs coins et le matériel adéquat ).
Mais anticiper, c’est aussi et surtout au niveau personnel que ça se passe. Et nous sommes là pour vous y aider.
Se projeter sur l’avenir, c’est déjà se convaincre qu’il y a un après, qui sera différent, certes, mais tel qu’on l’aura voulu.

« OK, c’est bien joli de se projeter, mais encore faut-il que je vende ! Et ma transmission, alors, dans tout ça ?!

Justement !  Vous projeter sur l’avenir, c’est aussi connaitre vos besoins pour votre nouvelle vie qui commence, et donc simplifier votre transmission.
Attention ! On ne choisit pas son prix de vente en fonction de ses besoins futurs !  En revanche, on se donne plus ou moins de temps, on peut rechercher des profils de repreneurs différents (croissance externe, repreneur physique, reprise par les salariés,), on peut décider de vendre plutôt le fond de commerce ou au contraire les parts sociales, vendre les murs ou non,…

Et, surtout, se projeter sur de nouveaux challenges, de nouvelles envies.

Préparer son entreprise à la transmission / cession

Préparer son entreprise à la transmission / cession

Nous l’avons vu dans l’épisode 1, anticiper la transmission de son entreprise, c’est d’abord se préparer soi, se poser les bonnes questions sur ses motivations et ses envies, se projeter…

Maintenant : il est temps de préparer votre entreprise ! 

Le repreneur en fera un audit pour la valoriser, valider et vérifier les informations que vous lui avez données et la projection qu’il se fait de votre entreprise.

Anticiper, c’est faire une photographie factuelle de votre entreprise à aujourd’hui et vous permettre d’agir sur certains leviers si besoin.

CA, marge, développement commercial, contrats avec les clients et les fournisseurs, salariés, associés, positionnement intuiti personnae ou non du dirigeant, actifs immobiliers, ….

Sans doute ne réglerez-vous pas tout, mais :

  • Être conscient de ce qui doit être modifié ou non dans l’organisation de votre entreprise vous permettra de la présenter sous son meilleur jour et de savoir expliquer vos choix demain à un repreneur
  • Faire vous-même cet audit vous permettra de régler certaines des problématiques que vous pourrez découvrir ou confirmer et leur impact sur l’entreprise et sa valeur. Ainsi, vous facilitez la transmission future, et vous pouvez même augmenter la valeur de votre entreprise.

Quelques exemples non exhaustifs

  • Aujourd’hui, c’est vous le seul contact de vos clients et de vos fournisseurs. Pour la plupart, c’est une question de confiance, pas besoin de contrat. Super ! Mais, demain ? Vous vendrez quoi ? Quelle est la valeur de votre entreprise sans vous ?
  • Et vos associés, vous les avez prévenus de votre intention de vendre ? Y a-t-il un pacte d’associés ? Y a-t-il des règles de cession formulées il y a 20 ans complètement oubliées aujourd’hui ? Pas de risque de minorité de blocage ?
  • Vos salariés, quelle pyramide des âges ? Quel turnover ? Quel risque prudhommal ? Des membres de votre famille sont-ils salariés ? Que deviendront-ils quand vous serez partis ?
  • Une baisse de CA ? Des marges ? Un nouveau marché à adresser ?

Les questions sont nombreuses et essentielles à scanner

C’est aussi cela notre rôle : en vous accompagnant dans VOTRE changement d’allure, nous faisons le lien avec vos conseils pour vous aider à faire changer d’allure votre entreprise aussi.

Ma gestion ? Allons voir votre expert-comptable
Mes contrats ? Votre avocat en droit des sociétés
Mes salariés ? L’avocat en droit social
Mon patrimoine ? Le notaire
Recruter un salarié ? Dessiner une nouvelle stratégie ?
Trouver un repreneur ? L’intermédiaire en cession/acquisition ?

Travailler avec vos conseils, sourcer ceux que vous n’avez pas encore, être le facilitateur de l’ensemble du processus de votre transmission, vous accompagner à toutes les étapes, c’est notre raison d’être, l’essence de notre métier.

Une baisse de CA ? Des marges ? Un nouveau marché à adresser ?


Se préparer à la transmission / cession

Se préparer à la transmission / cession

Céder son entreprise, ça peut se décider à tout moment, à tout âge, ce n’est pas seulement la retraite à venir qui en est la raison : besoin de changement, impression d’être au bout de ce qu’on pouvait ou de ce que l’on voulait faire.

Anticiper la cession c’est aussi cela : oser se poser la question à différents moments de sa vie de dirigeant

La décision de céder son entreprise sans s’y être préparé c’est le risque de faire face à des freins, des résistances ou des non-dits : laisser la place au doute et aux questionnements personnels. Risquer de créer, de manière inconsciente, des situations tendues ou conflictuelles.

Combien de fois voit-on un dirigeant persuadé de vouloir céder son entreprise, quelle qu’en soit la raison, et puis, plus le moment effectif de la cession s’approche, plus des blocages, des situations tendues ou conflictuelles font surface.

C’est humain ! l’inconnu fait peur et, bien souvent, être conscient que ça ne va pas ne suffit pas pour réellement passer à l’action et changer les choses.

« Suis-je bien là où je le voulais être ? Qu’est-ce qui me motive ? Qu’est-ce que je veux faire ? »

L’un des secrets d’une transmission/cession réussie :

Se préparer à l’après, se projeter dans l’avenir, construire son projet de vie post-cession.

Ce projet, c’est le vôtre, il faut qu’il vous corresponde quel qu’il soit : pêcher la truite ou investir dans l’immobilier, recréer une entreprise, voyager, faire du bénévolat, faire de la politique, profiter de votre famille, …

Ce qui compte, c’est que ce projet soit le vôtre et que vous puissiez le construire avant la transmission/cession.

Cette opération deviendra alors le moyen de concrétiser ce projet et non plus une fin en soi.

Et çà, çà change tout ! L’ensemble du processus de la transmission, les fameuses 7 étapes, seront facilitées car vous aurez une vision claire de l’après.

Attention, il ne suffit pas de se dire « quand j’aurai transmis, je… » mais bien de construire ce projet en parallèle.

L’ensemble des membres de l’interpro (avocats, Experts-comptables, notaires, banquiers, assureurs, intermédiaires, …) avons vu des cessions ne pas se faire car le cédant sabotait inconsciemment le processus, voir ne venait pas signer le protocole d’accord le dernier jour, par peur du lendemain.

C’est ce qui m’a fait quitter mon métier d’intermédiaire pour créer celui-ci :

Accompagner le dirigeant cédant à se séparer de son entreprise au bon moment. L’amener à envisager que la transmission ou la cession ne représente qu’un moyen de préparer la suite, le futur. L’aider à construire son projet post-cession.

Découvrez le portrait de Stéphanie Berrahma Dirigeante du pôle Transmission d’entreprises.

Découvrez la transmission d’entreprise by Changeons d’Allure

Découvrez la transmission d’entreprise by Changeons d’Allure

Stéphanie Berrhama, dirigeante du pôle transmission d’entreprise de Changeons d’Allure présente son métier et sa méthode.
Le thème : Vendre ou acheter une entreprise, quels sont les coûts à prévoir ?

La transmission d’entreprise by Changeons d’Allure, c’est quoi ?

Un accompagnement du dirigeant au sens premier du terme
– L’anticipation de la transmission en développant les projets futurs
– La résolution de problèmes et de blocages liés à la transmission

Un accompagnement au sens premier

Cette approche née d’un constat : de nombreuses transmissions capotent car le dirigeant n’est pas prêt. Changeons d’Allure accompagne les dirigeants au sens premier du terme : « Nous travaillons et avançons avec lui. Le but : créer un passage à l’acte en restant concentré sur son objectif personnel ou professionnel », explique Stéphanie Berrahma.,

Forum-du-financement-2018

Fini les problèmes et les blocages

Dotée d’un bagage financier et technique mûri auprès d’intermédiaires de la cession et de la transmission, Stéphanie met fin aux problèmes et blocages en prenant en compte l’intégralité de la situation : « Je m’appuie sur les compétences de partenaires – expert-comptable, avocats, notaires, intermédiaires – pour résoudre des points précis. L’avantage pour eux : le chef d’entreprise qu’ils rencontrent a conscience qu’il a besoin de travailler avec eux. »

Un projet et transmettre une société devient plus simple

Stéphanie Berrahma amène les entrepreneurs à cheminer vers cette idée que la transmission n’est pas une fin mais un moyen d’accéder à autre chose « On opère plus facilement des changements dans une société quand on a d’autres projets »